Isolation des combles quel est la partie délicate lors de la pose ?

Pour des combles aménagés ou perdus, en construction comme en rénovation, isoler des combles est une technique influant sur le confort énergétique de votre maison et bien évidemment cela va réduire au maximum votre facture énergétique. Choix de l’isolant, performance des matériels et ventilation entrent en jeu lorsque vous souhaitez réaliser des travaux pour isoler des combles. Voici donc les 4 parties délicates à respecter pour réussir l’isolation des combles dans votre maison.

 

Respectez les critères de performance

 

Pour l’isolation de vos combles, choisissez vos éléments isolants selon ses critères de performance. Pour isoler des combles dans la construction neuve, vous devez respecter les critères de performance exigés par la réglementation thermique, notamment la RT2012. Elle s’exprime par le coefficient de résistance noté R. La résistance minimum de votre maison neuve doit être alors R=8m². K/W. Dans les travaux de rénovation, il n’existe pas une obligation légale, mais il vous convient d’opter pour des éléments d’isolation respectant les normes fixées par le système d’impôt qui sont à R=7m². K/W pour l’isolation de combles perdus et à R=6m². K/W pour l’isolation de plafonds de combles et de rampants de toiture. En optant pour les matériaux isolants respectant ces différents critères, en rénovation, vous aurez droit à un crédit d’impôt de 30 %, et ce, dans la limite d’un plafond par m² de 100 euros si les parois isolées se fait par l’intérieur. Dénicher des matériaux isolant qui respectent ces performances est extrêmement délicate, en rénovation comme en neuf depuis l’adoption de la RT2012. Sur ce, demandez conseil au professionnel dans la pose de l’isolation des combles.

 

Privilégiez la qualité

 

Réaliser des travaux d’isolation des combles exige toujours des matériaux performants. Ainsi, pour une isolation thermique réussie, efficace et durable à long terme, privilégiez la qualité. Optez pour des matériaux isolants de qualité irréprochable qui respecte obligatoirement les critères de performances exigés par la RT2012 dans la construction neuve et conforme à la norme du crédit d’impôt en rénovation. N’économisez pas sur la main d’œuvre, sollicitez le service d’un professionnel ou un artisan habitué dans la mise en place de l’isolation des combles. En effet, un isolant mal posé n’aura pas d’effets considérables sur la régulation thermique de votre maison.

 

Isolez les combles avant le changement de chauffage

 

Pour isoler les combles, investir dans un isolant de qualité est certainement un investissement délicat, mais vous ferez sans doute de l’économie sur la pose de chauffage. Évitez d’investir dans le système de chauffage avant de finir l’installation de l‘isolation de la toiture. Suite à la réalisation des travaux d’isolation, s’ils sont parfaitement réalisés dans les normes professionnelles, vos besoins énergétiques seront en baisse. Sur ce, évitez aussi de redimensionner votre système de chauffage en réalisant un bilan thermique avant ou en parallèle avec les travaux d’isolation. En déterminant la consommation énergétique de votre maison après la pose de l’isolation de combles, vous pourrez ensuite vous orienter sur le choix de chauffage, ni trop puissant, ni trop faible. De même, n’investissez pas dans le remplacement de votre système de chauffage avant d’avoir effectué un bilan d’isolation général de votre maison, en particulier concernant les combles et la toiture.

 

Isolez et ventilez correctement les combles

 

L’isolation des combles provoque parfois un effet « thermos ». Il convient alors de sur ventiler vos combles aménagés ou perdus durant la période estivale pour éviter la sensation d’inconfort thermique dans votre maison. Effectivement, la chaleur extrême de l’été malgré la présence d’une bonne isolation s’accumule sous les combles. Un système de ventilation installé dans vos combles que vous activerez en soirée pour faire descendre et aérer la température permettra facilement aux combles de se rafraîchir tout en gardant plus de fraîcheur pendant la journée. C’est aussi le meilleur moyen de faire des économies de climatisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *