Quelles informations connaitre à propos du tarif assurance chien ?

En matière de prévoyance santé, les chiens devraient disposer d’une bonne couverture d’assurance pour mettre leurs propriétaires à l’abri de dépenses onéreuses. Grâce à une cotisation annuelle, vous pourrez compter sur l’indemnisation de l’assureur en cas d’accident et de maladies. Sachez toutefois que ce genre de souscription ne se fait pas à la légère. Pour tirer le meilleur parti d’une mutuelle santé, il est important de trouver la  formule la plus adaptée à votre chien. Quoiqu’il en soit, chaque formule a ses avantages et ses inconvénients surtout en matière de tarif assurance chien. Dans ce dossier, découvrez comment se fait la tarification des formules d’assurance chien.

Relation entre le tarif assurance chien et le taux de remboursement

Lorsque vous souscrivez à une assurance santé animalière, vérifiez bien les conditions de remboursement des frais médicaux appliquées par la compagnie. En outre, le taux de remboursement variera toujours entre 50% et 100%. Cette variation dépend de plusieurs paramètres. Habituellement, l’assurance accorde plus d’indemnisations lorsque le montant de la cotisation est plus conséquent. C’est ainsi que la compagnie distingue trois types de formules : l’offre classique, l’offre économique et l’offre confort. Une personne ayant souscrit une assurance basique ne profite qu’un remboursement allant de 50 à 70% des frais médicaux. Par contre, le tarif assurance chien est assez abordable comparé aux formules économiques et confort : de l’ordre de 10€ contre 30 € et 150€ pour ces niveaux supérieurs.

Les plafonds de remboursement

Il en va de même pour les seuils annuels de remboursement appliqués par les mutuelles santés animalières. C’est pourquoi, au lieu de choisir bêtement la formule au tarif le plus bas, pensez plutôt à l’importance des dépenses engagées sur les soins de votre chien. Ensuite, tenez compte du fait que chaque formule admet son plafond annuel de remboursement. Sur ce point, une formule basique est plafonnée à 1200 € tandis que les formules « économique » et « confort » admettent respectivement un montant maximal de 1500 € et de 2200 €. Certaines assurances peuvent être plus généreuses, c’est pourquoi il serait mieux de bien prospecter avant de signer le contrat.

Non remboursement et exclusions de garantie

Sachant que les produits d’assurance sont régis par des exclusions et garanties, il est important de bien interpréter toutes les dispositions du contrat afin de ne pas tomber dans la déception. En général, les maladies connues et liées aux races de chiens ne sont pas prises en charge par l’assurance. Par contre, les chiens de race sujets à des maladies congénitales sont souvent pénalisés par un tarif assurance chien assez élevé. N’oubliez donc pas d’en parler à l’assureur pour connaitre les apports que vous pourrez espérer d’une prévoyance santé animalière. Par ailleurs, à chaque demande d’indemnisation sachez que l’assureur s’intéressera sur le comportement du maître envers le chien. S’il détient les preuves que ce dernier est victime de maltraitance, l’assurance ne remboursera aucun centime des frais médicaux.

Recommandations

En bref, les polices d’assurances sont truffées de pièges et l’assuré risque de ne pas être suffisamment couvert si la formule qu’il a choisie ne correspond à ses besoins. Mis à part le montant de la prime d’assurance, vérifiez le taux de remboursement appliqué, ainsi que les plafonds annuels. De même, faites connaissance de l’étendue des garanties, des exclusions ainsi que du délai de carence pour éviter un non-remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *